Fin de la réserve parlementaire : les associations s'inquiètent

FRANCE 2

Les députés clôtureront la session parlementaire mercredi 9 août, à l'issue d'un dernier vote sur la loi de moralisation de la vie publique. Le texte prévoit notamment la suppression de la réserve parlementaire. Plusieurs associations sont inquiètes pour leur avenir.

Élaborer des paniers complets pour nourrir gratuitement une famille entière pendant plusieurs jours, voilà à quoi servent les fonds de la réserve parlementaire au sein de cette association. Sans cette aide financière, impossible d'acheter ces produits. Trois fois par semaine, plus de 500 personnes viennent récupérer des colis pour le mois d'août. En tout, cette association a reçu 10 000 euros en 2016, de la part de deux députés et un sénateur. Si la réserve parlementaire est supprimée, cela représenterait 50 millions d'euros en moins pour les associations : 10 millions de la part des sénateurs et plus de 40 millions pour les députés.

Une subvention vitale pour les associations

La distribution de cette aide financière est laissée à la discrétion des parlementaires. Ici, un député a choisi de subventionner un refuge pour les animaux abandonnés. Les soins de cette chienne sont subventionnés par la réserve parlementaire, à raison de 200 euros par mois. L'association a touché 5 000 euros en 2016, un coup de pouce qui a même permis de rémunérer une employée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne