Jean Castex "a toutes les qualités intrinsèques pour les fonctions de Premier ministre", estime Raymond Soubie, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy

Rayond Soubie, le 20 juin 2019.
Rayond Soubie, le 20 juin 2019. (JACQUES DEMARTHON / AFP)

En dépit de son manque de "passé politique", Raymond Soubie vante les qualités de Jean Castex : "fort intelligent", "remarquable organisateur", un "contact heureux avec tous les gens qui l'ont rencontré".

Raymond Soubie, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy à l’Élysée, a salué vendredi 3 juillet sur franceinfo la nomination de Jean Castex au poste de Premier ministre : "Il a toutes les qualités intrinsèques pour les fonctions de Premier ministre", a-t-il affirmé.

>> Les dernières informations sur le remaniement dans notre direct.

franceinfo : Vous connaissez bien Jean Castex ?

Raymond Soubie : Quand j’ai souhaité quitter l’Élysée pour retrouver mes entreprises, Nicolas Sarkozy m’avait dit : "À la condition que vous me donniez un remplaçant que j’agrée". J'avais pensé à Jean Castex avec qui j’avais beaucoup travaillé lorsqu'il était directeur de cabinet de Xavier Bertrand au ministère du Travail. Je l’avais invité à déjeuner à l'Élysée. Il était réticent parce que ce garçon s'était replié sur Prades (Pyrénées-Orientales). Il venait toujours à la cour des Comptes, mais il avait décidé de se replier sur son territoire. Finalement, je l'ai convaincu. Et il a accepté la fonction de 2010 à 2012.

Sa nomination vous surprend ?

Ca ne me surprend pas vraiment parce que je crois qu'il a toutes les qualités de l’emploi. Jean Castex est un garçon fort intelligent. Ça, c'est assez commun. Deuxièmement, Jean Castex a toujours été un remarquable organisateur ce qui, à Matignon, qui est quand même un peu à la centrale de l'État, est bien important. Jean Castex a toujours eu un contact heureux avec tous les gens qui l'ont rencontré. Il a toujours été très proche des sujets sociaux puisqu'il a exercé des fonctions et il est très apprécié des acteurs et notamment des partenaires sociaux.

Je me souviens quand nous avions mené ensemble la réforme des régimes spéciaux en 2007, j’avais beaucoup admiré son habileté et en même temps, c'est quelqu'un de très grande sincérité et d'une très grande conviction. Raymond Soubie, ancien conseiller du président Sarkozyà franceinfo

Bien entendu, il n'a pas d'épaisseur politique. Il n'a pas de passé politique. Il n'a pas aujourd'hui de perception dans l’opinion, mais je crois qu'il a toutes les qualités intrinsèques pour les fonctions de Premier ministre qui sont des fonctions de courage, des fonctions d’organisation, des fonctions de contact, de relation et d'organisation.

Est-ce l’homme de la situation pour mener la réforme des retraites ?

Il connaît par cœur tous ces sujets, et notamment les sujets les plus sensibles, qui sont ceux des régimes spéciaux qu'il a eu à traiter autrefois. Et puis, il a un très bon contact, j'insiste beaucoup là-dessus, avec les partenaires sociaux. Ils savent qu’il tient parole et donc ils lui font confiance. S'il y a un homme tout à fait capable de mener ce chantier difficile, dont d'ailleurs les syndicats ne veulent pas comme vous l'avez vu, c'est bien lui. Il ne porte pas ombrage au président. Il n'est pas connu. Il le tire un peu de l'ombre. Et en même temps, si j’ose dire, il a les qualités objectives du poste.

Vous êtes à nouveau en ligne