En plein remaniement, il hérite de l'ancien numéro d'Aurélie Filippetti

Aurélie Filippetti au téléphone, le 22 octobre 2011, à Paris. 
Aurélie Filippetti au téléphone, le 22 octobre 2011, à Paris.  (JOEL SAGET / AFP)

Un habitant de la Somme a reçu des demandes d'interviews et des messages de soutiens adressés à la ministre de la Culture démissionnaire. 

"Ça n’arrête pas. J’ai reçu une vingtaine de SMS depuis ce matin et autant d'appels", confiait dans l'après-midi du lundi 25 août cet Amiénois au Courrier Picard. La raison de ce harcèlement ? L'homme a changé de numéro dans le week-end et il a hérité de l'ancien numéro d'Aurélie Filippetti, la ministre de la Culture démissionnaire. Une ligne que l'ex-ministre a clôturée depuis 2012, précise RTL. 

Dès dimanche soir, il reçoit ainsi des messages adressés à une certaine Aurélie. "J'’ai reçu des SMS de Marc-Olivier Fogiel et de Laurence Ferrari qui m’invitaient sur leur plateau du soir ! Alors j’ai fait quelques recherches et j’ai compris…", raconte cet habitant de Flesselles (Somme). L'homme a également reçu des messages de soutien après le départ du gouvernement de la ministre de la Culture. Mais pas de la part de François Hollande ou de Manuel Valls, note Le Courrier Picard

Si l'homme s'est amusé de la situation dans un premier temps, il s'agace face au flux incessant d'appels et de messages. "Au début on en rigole, mais là, ça devient insupportable. Je suis désolé mais je ne veux pas répondre à vos questions", s'agace-t-il, contacté par le Scan du Figaro. "J'espère que tout ça va se calmer d'ici une ou deux semaines", ajoute-t-il, précisant être "harcelé" par "des gens connus".