Remaniement : Elisabeth Borne consulte tous azimuts, avant la formation de son futur gouvernement

La nouvelle Première ministre, Elisabeth Borne, lors de la passation de pouvoirs, le 16 mai 2022 à Paris.
La nouvelle Première ministre, Elisabeth Borne, lors de la passation de pouvoirs, le 16 mai 2022 à Paris. (LUDOVIC MARIN / AFP)

La nouvelle locataire de Matignon consulte ses prédécesseurs et peaufine sa future équipe gouvernementale.

Grosse journée pour Elisabeth Borne. La Première ministre poursuit, mercredi 18 mai, le travail de construction de son futur gouvernement. En parallèle, l'ex-ministre du Travail consulte des personnalités politiques ou de la société civile, ainsi que d'anciens Premiers ministres comme Edouard Philippe et Bernard Cazeneuve. La nouvelle cheffe du gouvernement, qui a aussi échangé avec le président du Sénat, Gérard Larcher, et le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, doit enfin s'entretenir avec les partenaires sociaux et les présidents des associations d'élus. Ce direct est désormais terminé.

Marine Le Pen fustige la politique d'Elisabeth Borne. Elle n'avait pas encore dit ce qu'elle en pensait. Pour la patronne du RN, "Elisabeth Borne, c'est Macron bis. C'est le même profil, les mêmes idées et les mêmes réalisations brutales". "Il l'a choisie pour cette brutalité sociale qui va s’exprimer très vite avec la réforme des retraites", a poursuivi la candidate du Rassemblement national dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais, sur France Inter, mercredi.

 Pas encore de fumée blanche. Le délégué général de La République en marche, Stanislas Guerini, l'assure : le nouveau gouvernement pourrait être connu dans "quelques heures" ou "quelques jours". Le premier Conseil des ministres du nouveau quinquennat n'aura pas lieu avant jeudi, a appris de son côté franceinfo auprès de l'entourage d'Emmanuel Macron.

La Première ministre à la rencontre de la majorité. Au lendemain de sa nomination à Matignon, Elisabeth Borne a assisté mardi à la réunion de groupe des députés de la majorité présidentielle à l'Assemblée nationale. "Le président de la République a été élu sur un programme clair et ambitieux" et "pour le porter, il nous faut une majorité la plus large possible", a-t-elle insisté.

Elisabeth Borne en campagne dans le Calvados. La nouvelle cheffe de la majorité présidentielle est attendue vendredi dans la 6e circonscription du Calvados, où elle est candidate, a appris franceinfo auprès de l'entourage de la Première ministre. Cette visite de "terrain" de trois jours, jusqu'à dimanche, est conditionnée à la tenue du premier Conseil des ministres.