Nord : pour survivre, deux villages fusionnent

France 3

Mariage de deux mairies ce week-end. Pour garder leurs dotations, les petites communes sont invitées à fusionner d'ici la fin 2016. Deux communes du Nord l'ont fait. C’est aussi une des étapes de la réforme territoriale.

Saint-Augustin, c'était jusqu'à présent cette abbaye située entre Clarques et Rebecques (Nord). Aujourd'hui, c'est le nom de la nouvelle commune, née de leur union. Josiane Hochard a renoncé à son titre de maire mais la nouvelle mairie est restée sur sa commune. L'édile de Clarques quant à lui conserve l'écharpe tricolore. En fusionnant, les deux communes ont la garantie que l'État ne rognera pas sur leurs dotations pendant trois ans. Un calcul compris par les habitants même si la décision a été prise quasiment à leur insu.

Les habitants peu consultés

"C'était un peu l'idée de ne pas prévenir trop trop vite les habitants pour qu'ils ne viennent pas intervenir mal à propos dans notre décision", explique Maxime Gozé, conseiller municipal. Le premier conseil municipal de Saint-Augustin a eu lieu samedi. Il devait notamment choisir le nouveau nom des habitants. Tous sont désormais Augustins et Augustines.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne