Les Français en majorité contre la nouvelle carte des régions

54% des Français sont hostiles au projet de redécoupage des régions proposés par François Hollande, selon un sondage Ifop pour le \"Midi Libre\" et i-Télé, publié le 7 juin 2014.
54% des Français sont hostiles au projet de redécoupage des régions proposés par François Hollande, selon un sondage Ifop pour le "Midi Libre" et i-Télé, publié le 7 juin 2014. (MAXPPP)

54% des Français sont hostiles au redécoupage proposé par François Hollande, selon un sondage Ifop pour le "Midi Libre" et i-Télé.

François Hollande mise beaucoup sur la réforme, censée symboliser l'acte II de son quinquennat, mais sa nouvelle France des régions est loin de faire l'unanimité. 54% des Français désapprouvent le redécoupage proposé par le président de la République, qui prévoit de passer de 22 à 14 régions en France métropolitaine, selon un sondage Ifop pour le Midi Libre et i-Télé, publié samedi 7 juin.

Seules 42% des personnes interrogées se disent satisfaites de la carte dévoilée par le chef de l'Etat. Une exception cependant dans le Sud-Ouest, signale le Midi Libre, où 57% des sondés sont favorables à la réforme. Rien d'inattendu, commente l'Ifop, car l'Aquitaine n'est pour l'heure pas concernée et Midi-Pyrénées devrait en sortir "renforcée".

La méfiance de l'opinion

L'exécutif doit déjà faire face à la fronde d'élus locaux hostiles au projet, y compris socialistes, il doit aussi compter avec la méfiance de l'opinion publique. 54% des sondés estime que cette réforme est "uniquement destinée à donner une meilleure image du gouvernement" contre 44% qui la jugent "importante pour permettre de donner plus de poids aux régions et de réduire la dépense publique".

Mais cette carte de France métropolitaine à 14 régions n'est pas définitive, a précisé Manuel Valls dès le lendemain de sa publication. Le Premier ministre assure qu'il y aura "des débats d'abord au Sénat puis à l'Assemblée nationale". Et donc des évolutions possibles.

Vous êtes à nouveau en ligne