Référendum en Nouvelle-Calédonie : de quel côté penche la balance ?

France 3

Les habitants de la Nouvelle-Calédonie s'apprêtent à vivre un référendum historique. Choisiront-ils la France ou l'indépendance ? Une équipe de France 3 est partie prendre la température sur place.

Dimanche 4 novembre aura lieu un scrutin historique. Les électeurs de la Nouvelle-Calédonie choisiront de rester ou non dans la République française ? Selon les derniers sondages, le "non" l'emporterait. En attendant, les deux camps expriment leurs attentes. Sur le terrain, France 3 a rencontré des anti-indépendance qui abattent leurs dernières cartes. Objectif ? Tenter de convaincre jusqu'au bout pour que la Nouvelle-Calédonie reste française.

Un référendum attendu depuis 30 ans

Du côté des pro-indépendance, là aussi, on distille les ultimes arguments. Stop aux inégalités qui divisent l'île, tout en précisant que si le "oui" l'emporte, cela ne signifie pas le départ des métropolitains. "Le pays qu'on va construire demain, c'est avec tout le monde", assure Dimitri Qenegei, responsable jeunes FLNKS. Sur le marché de Nouméa, vendredi 2  novembre au matin, pas d'indécis. Le choix des habitants semble fait pour l'un des deux camps. 174 000 électeurs sont appelés aux urnes dimanche 4 novembre pour ce référendum historique, attendu sur l'île depuis 30 ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne