Quatre motions enregistrées au PS en prévision du congrès de juin

(Réuni au siège du PS, rue de Solférino à paris, le Conseil national du PS a enregistré samedi après-midi quatre motions en prévision du congrès du parti à Poitiers début juin © Maxppp)

Après l'accord trouvé vendredi entre Martine Aubry et Jean-Christophe Cambadélis sur un texte commun, le Conseil national du Parti socialiste a entériné samedi quatre motions concurrentes pour le congrès du parti qui aura lieu à Poitiers en juin.

Les socialistes tiennent ce samedi leur Conseil national,  "parlement" de quelque 300 membres, pour valider les différentes motions qui seront défendues au prochain congrès du parti début . Le texte choisi au final fixera la ligne politique du parti. Quatre motions ont été enregistrées. 

La  "motion A", intitulée "Renouveau socialiste", ambitionne de réunir la majorité des sensibilités socialistes. Défendue par l'actuel patron du PS Jean-Christophe Cambadélis et soutenue par le gouvernement, elle a été ralliée vendredi par la maire de Lille Martine Aubry. Samedi soir, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a elle aussi apporté son soutien au premier secrétaire du parti.

Le premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis défend "une nouvelle alliance à gauche"
--'--
--'--
Anne Hidalgo s’inscrira dans le rassemblement proposé par la motion du premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis
--'--
--'--

La "motion B", intitulée "A gauche pour gagner", réunit les deux courants de l'aile gauche du PS, ainsi que les "frondeurs" socialistes. C'est le député Christian Paul qui est à leur tête. Et eur ambition, c'est de l'emporter lors du congrès.

Le but des frondeurs : être majoritaires au congrès. Les précisions d'Anne-Laure Dagnet
--'--
--'--

La "motion C", intitulée "Osons un nouveau pacte citoyen et républicain" a pour première signataire la secrétaire nationale du PS, Florence Augier.

La "motion D", intitulée "La Fabrique", "Agir en cohérence pour demain", emmenée par la députée des Hautes-Alpes et secrétaire nationale du PS à l'Economie, Karine Berger,  revendique 1.000 signataires et se veut un texte fait "pour le rassemblement des militants" autour de 80 propositions en vue du congrès de Poitiers. 

Ces quatre "motions" seront soumises aux 131.000 militants socialistes à jour de cotisation le 21 mai. Les deux motions arrivées en tête seront départagées le 28 mai. C'est le premier signataire de la motion qui obtiendra le plus de voix qui sera le premier secrétaire. Ces votes seront entérinés lors du congrès du parti qui se tiendra du 5 au 7 juin à Poitiers.

Vous êtes à nouveau en ligne