VIDEO. Présidentielle 2022 : Olivier Faure "souhaite provoquer un débat" sur un changement de nom du Parti socialiste

FRANCEINTER / RADIOFRANCE

"Il ne dit plus ce que nous sommes devenus", estime le Premier secrétaire du PS qui appelle aussi à "provoquer un véritable big bang de la gauche et de l'écologie".

Pour la présidentielle de 2022, Olivier Faure veut refonder le Parti socialiste et cela passe notamment, selon lui, par un changement d'appellation. "Le nom, c'est un débat que je souhaite provoquer maintenant", a déclaré mardi 24 novembre sur France Inter le Premier secrétaire du PS.

"Le nom est aujourd'hui mal compris, assure Olivier Faure. Il est rattaché à finalement des mesures, à des époques et il ne dit plus ce que nous sommes devenus. Donc, je souhaite que la question du nom soit posée. La question de nos institutions propres, de notre fonctionnement, de nos pratiques et de notre projet". Il faut que "les socialistes, pour eux-mêmes, sachent aller jusqu'au bout de leur propre chemin."

Il y a un cycle qui a été ouvert par François Mitterrand en 1971. Ce cycle-là est achevé. Donc maintenant, il faut que les socialistes acceptent l'idée d'aller jusqu'au bout de leur refondation.

Olivier Faure, Premier secrétaire du PS

à France Inter

"Je souhaite qu'en 2021 nous puissions sans tabou nous poser toutes les questions", déclare Olivier Faure. Le Parti socialiste va dans les mois à venir "faire en sorte qu'il y ait des propositions mises en débat, soumises aux Françaises et aux Français. Quand il n'y aura pas d'accord nous demanderons aux Françaises et aux Français de trancher", annonce-t-il.

Il faut "provoquer un véritable Big Bang de la gauche et de l'écologie"

Pour remporter la présidentielle, il faut "provoquer un véritable Big Bang de la gauche et de l'écologie. Moi, je suis déterminé à faire gagner la gauche et l'écologie". Les relations entre le Parti socialiste et les Verts "sont bonnes", a commenté Olivier Faure. "Elles sont parfois compliquées parce qu'il y a à la fois une volonté exprimée par toutes et tous, de dire qu'on doit faire ensemble. Il y a des actes qui sont posés et qui parfois sont en contradiction avec ça. Donc, ça ne suffit pas d'être dans de bonnes relations, il faut que nous soyons à la hauteur d'un moment".

Éditeur de texte enrichi, Story_Text, Utilisez le raccourci Alt-0 pour obtenir de l'aide

Et Olivier Faure d'ajouter que "toutes les candidatures solitaires sont des machines à perdre".

Vous êtes à nouveau en ligne