VIDEO. Les partis politiques cherchent de nouvelles recrues

FRANCE 3

Les partis politiques recrutent. A l'UMP et au PS, le mot d'ordre est la conquête de nouveaux adhérents. "Une armée de militants" pour l'UMP et "un parti de masse" pour les socialistes. Mais pour chaque camp, l'objectif est le même: recruter 500 000 adhérents d'ici 2017.

La nouvelle équipe de Nicolas Sarkozy s'est réunie samedi 13 décembre au siège de l'UMP de Paris. Le patron est de retour et il veut rassembler pour rassurer les militants. "Je suis venu comme militant et je travaillerai comme militant à ce que nous puissions des victoires en 2015", assure Bruno Le Maire, député UMP.

Le parti appelle à militer différemment

Nicolas Sarkozy a twitté qu'il voulait "une armée de militants" pour 2017, samedi 13 décembre. L'objectif est ambitieux, ils ne sont que 200 000 militants aujourd'hui. "Nous allons faire beaucoup de terrains et nous allons écouter les gens", explique Isabelle Le Callennec, membre direction UMP.
Même ambition affichée au parti socialiste touché par une hémorragie des adhésions. À gauche, le PS souhaite plus d'un million d'adhérents pour 2017. Le parti appelle à militer différemment. "On milite par internet, on participe. Nous allons organiser plusieurs forums pour que les militants nous aident à créer un projet", décrypte Juliette Meadel, porte-parole du PS.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne