Vente du siège du PS à Marseille : le parti est dans une situation de "disparition"

Le siège du Parti socialiste, à Marseille.
Le siège du Parti socialiste, à Marseille. (CAPTURE ECRAN GOOGLE MAPS)

Benoît Payan, le président du groupe PS de Marseille, a déploré samedi la mise en vente du siège du parti dans sa ville. Pour lui, "le moment est venu de faire autre chose".

"Le Parti socialiste n'a jamais été dans cette situation, c'est-à-dire une situation de disparition", a réagi samedi 24 jun sur franceinfo Benoît Payan, le président du groupe socialiste de la ville de Marseille, après la décision de la la Fédération du Parti socialiste des Bouches-du-Rhône de mettre en vente son siège situé dans le centre-ville.

"Une page se tourne"

"Le moment est venu de reconstruire quelque chose. Pas le Parti socialiste, il est dans un tel état ! Il faut faire autre chose", a déploré Benoît Payan. Le président du groupe socialiste de la ville de Marseille rappelle que ce bâtiment de quatre étages, tout proche du Vieux-Port, avait été acheté par Gaston Deferre il y a 35 ans. "Ce siège est historique", a commenté Benoît Payan. Pour lui, "une page se tourne".

"Il y a des gens de gauche dans cette ville qui se sont détournés du Parti socialiste parce que l'image qu'on a renvoyée, notre incapacité à incarner quelque chose, le renouveau, une vision, à porter cette ville, a disparu depuis trop longtemps. Charge à nous maintenant de montrer qu'on peut changer tout ça", a-t-il regretté.