Les socialistes courtisent les écologistes

En pleine période d'université d'été, les socialistes ont plaidé pour un rassemblement avec les écologistes en vue d'une victoire en 2022. Mais l'union semble compliquée.

Le Parti socialiste a préféré Blois (Loir-et-Cher) plutôt que La Rochelle (Charente-Maritime) pour son université d'été, un choix symbolique. "Ici, le maire PS a été élu au premier tour des élections municipales grâce au rassemblement de toute la gauche", rappelle Hugo Capelli notre journaliste depuis Blois. "L'union de la gauche, c'est justement l'ambition d'Olivier Faure. Le patron des Socialistes a fait son discours lors des universités d'été. Il a répété que, pour 2022, si la gauche veut gagner et battre Emmanuel Macron ou Marine Le Pen, il faut un projet en commun. Il ne faut pas seulement une aventure personnelle, pas forcément un candidat socialiste pour l'incarner", ajoute Hugo Capelli.

Les ténors du PS dubitatifs

Mais cette stratégie d'alliance ne convainc pas tous les ténors du parti. Attention à ne pas perdre notre identité, martèlent certains militants. Ils ont vu les écologistes défiler, comme Yannick Jadot ou Éric Piolle, le maire de Grenoble (Isère) ou encore la députée proche de la France insoumise, Clémentine Autain. Une union à réaliser le plus vite possible.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne