VIDEO. Coronavirus : "Nous ne pouvons qu'appliquer la première étape ", estime Martine Aubry, sceptique sur la reprise de tous les élèves en classe

France 2

Martine Aubry s'est exprimée en direct du 20 Heures sur la réouverture des écoles de Lille, dont elle est maire.

Mardi 21 avril, Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Éducation, a évoqué une reprise étalée sur trois semaines des cours par groupes de 15. "La semaine dernière, j'ai dit que je ne voyais pas comment tout le monde pouvait rentrer, rappelle Martine Aubry, la maire (PS) de Lille (Nord), en direct dans le JT de 20 heures de France 2. Nous avons travaillé sur la première étape qu'a proposée le ministre de Blanquer, c'est-à-dire la dernière classe de maternelle, les CP et les CM2. Et, là, nos locaux nous permettent de rentrer effectivement ces élèves, avec ce qui est pour moi l'essentiel : la sécurité sanitaire des enseignants, des enfants et de leur famille."

"Nous ne pouvons qu'appliquer la première étape"

La femme politique est catégorique : en matière de distanciation locale, les locaux de Lille ne permettent pas d'aller au-delà de ces trois niveaux. "À Lille, la sécurité sanitaire est le plus important. Je ferai tout pour réussir à appliquer les décisions du gouvernement, mais, pour l'instant, nous ne pouvons qu'appliquer la première étape et aider au soutien scolaire, comme on le fait depuis le début de la crise pour les autres enfants".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne