REPLAY. Primaire de la gauche : revivez l'intégralité de l'interview de Vincent Peillon dans le "20 heures" de France 2

L'ancien ministre de l'Education nationale était l'invité de Laurent Delahousse, dimanche soir sur France 2.

Vincent Peillon s'invite dans la compétition. L'ancien ministre de l'Education nationale était l'invité, dimanche 11 décembre, du journal de 20 heures de France 2, lors duquel il a annoncé sa candidature à la primaire de la gauche des 22 et 29 janvier.

>> Mais pourquoi Vincent Peillon est-il candidat à la primaire de la gauche ?

Une candidature surprise. La candidature de Vincent Peillon, inimaginable il y a encore quelques jours, constitue une surprise. Sa décision peut s'expliquer par le contexte chamboulé par le renoncement de François Hollande et l'absence de leaders incontestés sur une ligne centrale au Parti socialiste.

Un "espace inoccupé" dans la primaire. Selon l'un de ses soutiens, le député PS Patrick Mennucci, "la décision du président de la République lui a ouvert les yeux sur la nécessité d'occuper un espace politique qui est celui de la social-démocratie, qui aujourd'hui n'est pas occupé dans cette primaire, ni par les frondeurs ni par Manuel Valls".

Un quatrième socialiste sur la ligne de départ. La candidature de l'ancien ministre de l'Education nationale serait la quatrième de la part d'une personnalité du PS, après celles de Manuel Valls, d'Arnaud Montebourg et de Benoît Hamon. Des candidats hors-PS ont également décidé d'y participer : il s'agit de François de Rugy et de Jean-Luc Benhamias.