VIDEO. Renoncement de Hollande : "J'avais senti qu'il y avait, chez lui, une cassure", confie Le Foll

Le porte-parole du gouvernement, proche de François Hollande, était l'invité du journal de 20 heures de France 2, vendredi. Il a fait l'éloge d'un "homme honnête".

Il est le ministre de l'Agriculture, le porte-parole du gouvernement, mais surtout l'ami de longue date du président de la République. Invité du journal de 20 heures de France 2 vendredi 2 décembre, au lendemain de l'annonce de François Hollande, qui renonce à se présenter à la présidentielle de 2017, Stéphane Le Foll, confie n'avoir pas regardé le président à la télévision, jeudi. Il était déjà au courant de la teneur des propos du chef de l'Etat.

"Quelque chose qui éteint une flamme"

Le ministre confie avoir été averti à 18h30 par un coup de fil de François Hollande. "Moi, je l'avais pressenti cela dès Marrakech [le voyage présidentiel au Maroc, pour la COP22, le 15 novembre]. Connaissant bien François Hollande, j'avais senti qu'il y avait chez lui quelque chose qui était installée, une cassure, une blessure aussi, quelque chose qui éteint une flamme que je connaissais."

Pour Stéphane Le Foll, ce qui faut retenir de François Hollande, c'est qu'il "est honnête, et c'est ça qui est important".

Vous êtes à nouveau en ligne