VIDEO. "Je veux commencer par rassembler les socialistes" : regardez en intégralité le discours de victoire de Benoît Hamon

Devant ses partisans, il a martelé, dimanche, sa volonté de rassembler sa famille politique et de tendre la main aux écologistes et au Parti de gauche. 

La victoire est sans appel pour Benoît Hamon. Le frondeur a remporté, dimanche 29 janvier, le second tour de la primaire de la gauche avec 58,65% des voix contre 41,35 pour Manuel Valls, selon des résultats partiels. Sans même laisser le temps à l'ancien Premier ministre de finir son discours, le candidat victorieux est monté sur l'estrade de la salle parisienne de la Mutualité pour prendre la parole devant ses partisans, en liesse.

>> Résultats, réactions... Suivez notre direct consacré au second tour de la primaire de la gauche

Une main tendue à Jadot et Mélenchon

"Dès lundi, je proposerai à tous les candidats à cette primaire et à tous ceux qui se reconnaissent dans la gauche et l'écologie politique, en particulier Yannick Jadot et Jean-Luc Mélenchon de ne penser qu'à l'intérêt des Français, au-delà des personnes, a lancé Benoît Hamon, sans citer Emmanuel Macron. Je leur proposerai de construire, ensemble, une majorité gouvernementale cohérente et durable."

Du côté de l'équipe de Jean-Luc Mélenchon, "on réagit très positivement" à la victoire de Benoît Hamon, a déclaré Manuel Bompard, le directeur de campagne du candidat de la France insoumise à franceinfo. "C'est la ligne gouvernementale qui a été chassée", a-t-il ajouté, sans en dire plus sur un éventuel rapprochement. 

Dépasser les divergences avec Manuel Valls

Benoît Hamon a assuré vouloir "commencer par rassembler les socialistes, tous les socialistes, parce que c'est ma famille politique, et que j'y ai consacré trente ans d'engagement". En s'adressant à Manuel Valls, il a affirmé que leurs différences ne sont "pas irréductibles lorsqu'il s'agira d'affronter" les "véritables adversaires" du PS. Les deux hommes sortent pourtant d'une campagne houleuse où ils ont montré des divergences fondamentales, à la fois sur les questions de laïcité, de travail ou de fiscalité.

Vous êtes à nouveau en ligne