Primaire du PS : Valls surprend en proposant de supprimer le 49-3

France 3

Manuel Valls veut gommer son côté clivant et incarner le rassemblement pour remporter la primaire de la gauche. Il a surpris ce jeudi 15 décembre au matin en proposant de supprimer le 49-3 de la Constitution qu'il a pourtant utilisé six fois.

Manuel Valls persiste et signe. En déplacement à La Rochelle (Charente-Maritime), l'ancien Premier ministre justifie sa proposition-choc du jour : supprimer l'article 49-3. Il veut "répondre à la crise de confiance". Il y a quatre mois pourtant, c'est bien grâce au 49-3 que Manuel Valls a pu faire adopter en force la loi Travail devant l'Assemblée nationale.

Un revirement qui suscite l'ironie de ses adversaires

Et c'est encore grâce à ce même article, qu'en 2015, il avait fait passer la loi Macron. À chaque fois, Manuel Valls a justifié sa méthode. "S'il faut de nouveau utiliser cette arme que me donne la Constitution, je le ferai", assurait-il en avril 2015. Pour lui, "ce n'est pas un acte d'autorité, mais d'efficacité". Un revirement qui surprend à gauche et suscite l'ironie de ses adversaires. "Ça aurait été bien d'être contre au moment où les gens étaient contre la loi Travail", rétorque Benoît Hamon, candidat à la primaire citoyenne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne