Primaire de la gauche : un premier débat sans affrontement

France 2

Le premier débat de la primaire à gauche a eu lieu hier soir, jeudi 12 janvier. Les sept candidats ont échangé en évitant l'affrontement. 

Deux heures et demie de discussion, mais sans véritable débat pour les sept candidats à la primaire de la gauche. Grand absent de cette de cette primaire François Hollande est le centre de toutes les attentions : un bilan "difficile à défendre" pour Arnaud Montebourg, "un sentiment d'inachevé" pour Benoît Hamon.

"Le travail, c'est la dignité"

Le revenu universel est également un sujet qui a été très controversé lors de ce débat, pour Manuel Valls, c'est une question de principe. "Je veux une société de travail, le travail c'est la dignité", a exprimé l'ancien Premier ministre. Le ton n'est pas monté, seul Vincent Peillon a tenté quelques assauts à l'égard de Manuel Valls : la France "ne veut pas d'une gauche, qui, pour exercer le pouvoir prend les mots, les postures et parfois même les réformes de la droite".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne