Primaire de la gauche : les têtes d'affiche maintiennent le doute

France 3

Et si Manuel Valls se préparait au cas où François Hollande ne se représentait pas ? Les explications de France 3.

Comme de coutume, les socialistes ont choisi la Mutualité à Paris pour se retrouver et se mettre d'accord sur les règles du jeu de la primaire à gauche. Cinq candidats sont déjà sur la ligne de départ, mais les têtes d'affiche maintiennent le suspens, à commencer par le président sortant, François Hollande. Dans un entretien au JDD, il assure que rien n'est décidé et ajoute : "Si j'y vais, c'est pour gagner, pas pour figurer".

Valls se tient prêt

Mais en attendant, toutes les occasions sont bonnes pour prendre la parole, à chaque jour son message et il a déjà choisi son adversaire : Nicolas Sakozy. Un autre homme regarde vers l'horizon : Manuel Valls fait lui aussi son tour de France et donne le ton. "Je trace un sillon dans la durée", a-t-il expliqué, sous-entendu : si le président n'y va pas, il se tient prêt.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne