Inverser la courbe du chômage, le fer de lance du quinquennat Hollande

France 2

Avant d'annoncer son renoncement, François Hollande est d'abord revenu sur son bilan. Depuis cinq ans, le chef de l'État n'a qu'un regret : la déchéance de nationalité.

François Hollande avait fait de l'emploi la priorité de son quinquennat. Aide aux entreprises, emplois d'avenir, Crédit d'Impôt pour la Compétitivité et l'Emploi (CICE), il aura beaucoup tenté. Mais pour le Medef c'est un bilan contrasté. "Le cap qui a été affiché au début du mandat de François Hollande était dans la bonne direction. La relance de la compétitivité des entreprises a été véritablement un point que nous attendions" déclare Thibault Lanxade, vice-président du Medef.

Le chômage, un regret malgré tout

La courbe du chômage s'est bien inversée, mais trop tard. Surtout, le nombre de demandeurs d'emploi reste plus important qu'en 2012. Pour les syndicats, François Hollande n'est pas resté fidèle à ses promesses de campagne. Et l'épisode Florange a cristallisé ce mécontentement d'une partie des salariés. En Lorraine, le président de la République a déçu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne