Hamon - Macron : la tension monte d'un cran

FRANCE 3

Face à la défection d'élus socialistes en faveur d'Emmanuel Macron, Benoît Hamon attaque de plus en plus le candidat d'"En marche!".

Elle est décidément bien compliquée cette campagne pour Benoît Hamon. Lâché par des socialistes peu respectueux de la primaire qui choisissent de rejoindre Emmanuel Macron, le voilà, à chacun de ses déplacements, obligé de répondre à des questions sur le candidat d'"En Marche!". Hier, jeudi 9 mars, il qualifiait son projet de marche-pied du FN. Ce vendredi matin, il était question d'Europe et de déficit et voilà comment Benoît Hamon qualifiait la position de son concurrent : "C'est surtout blablabla".

Emmanuel Macron joue l'ironie

Un tacle de plus, mais qui ne semble pas déranger Emmanuel Macron plus que ça. Il est vrai que les études d'opinion ne font pas de Benoît Hamon un véritable concurrent au premier tour alors il joue l'ironie, le détachement. Le duel à distance continue, à 44 jours d'un premier tour, qui pour l'instant dans les sondages, semble sourire à Emmanuel Macron.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne