François de Rugy : "il y a aussi des bidonvilles à Paris, ce n'est pas supportable"

France 2

Le député de Loire-Atlantique et candidat écologiste à la primaire de la gauche est l'invité de Caroline Roux dans les 4 Vérités.

Interrogé sur le démantèlement de la "jungle" de Calais, François de Rugy estime que le problème des migrants est loin d'être réglé, même s'il trouve satisfaisant que la situation du bidonville de Calais soit assainie. En ce qui concerne les centres d'accueil prévus dans la France entière, il déclare que les associations d'aide aux réfugiés ont un rôle crucial pour la réussite de l'opération. Alors que de nouveaux camps se forment aussi à Paris, il juge la situation "insupportable" et demande des mesures politiques et policières.

Remettre l'écologie politique à l'honneur

Candidat à la primaire de la gauche, il juge qu'elle permet d'avoir un débat sur le bilan des cinq dernières années et sur le projet pour les cinq années à venir. Dans un contexte de tensions entre François Hollande et Manuel Valls, François de Rugy regrette que le climat général "dégradé" en France soit également assombri par ce genre de querelles. Il compte bien amener l'écologie dans le débat, mettant l'accent sur une problématique majeure, celle de la qualité de l'air.

Vous êtes à nouveau en ligne