DIRECT. Primaire de la gauche : le revenu universel d'Hamon serait "la ruine de notre budget", déclare Valls

Manuel Valls, arrivé second de la primaire à gauche, derrière Benoît Hamon, a affirmé, lundi 23 janvier 2017, sur TF1 que le revenu universel proposé par son concurrent serait \"la ruine de notre budget\".
Manuel Valls, arrivé second de la primaire à gauche, derrière Benoît Hamon, a affirmé, lundi 23 janvier 2017, sur TF1 que le revenu universel proposé par son concurrent serait "la ruine de notre budget". (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Benoît Hamon et Manuel Valls, représentant les deux ailes du Parti socialiste, sont les finalistes pour le second tour, avec un avantage pour le premier, qui a obtenu le ralliement d'Arnaud Montebourg.

Benoît Hamon et Manuel Valls, qui représentent chacun l'une des deux "gauches irréconciliables", ont entamé une semaine de campagne d'entre-deux-tours déjà âpre, lundi 23 janvier. Manuel Valls, arrivé dimanche second de la primaire de la gauche, a affirmé lundi soir que le revenu universel proposé par son adversaire serait "la ruine de notre budget".

Environ 1,6 million de votants sur 94,5% des bureaux. Près de 1,6 million de personnes ont voté au premier tour de la primaire, selon de nouveaux résultats portant sur 94,5% des bureaux de vote validés, a annoncé, lundi à 19 heures, la Hauté autorité chargée de veiller à l'organisation de ce scrutin. 

Hamon en tête devant Valls. Selon les derniers résultats partiels fournis par la Haute Autorité des primaires citoyennes, Benoît Hamon a réuni 36,35% des suffrages contre 31,11% pour Manuel Valls. Ces chiffres de participation ont fait l'objet de soupçons de manipulations. Le président du comité d'organisation Christophe Borgel a évoqué une "erreur humaine" d'un "permanent" du parti pour expliquer la publication de résultats erronés de premier tour lundi matin.

Tractations d'entre-deux-tours. Le troisième du premier tour, Arnaud Montebourg, a apporté son soutien à Benoît Hamon. François de Rugy, le premier des trois candidats extérieurs au Parti socialiste, doit rencontrer Manuel Valls à 11h30 lundi et Benoît Hamon à 14h30. 

Vous êtes à nouveau en ligne