DIRECT. Primaire de la gauche : "Je ne m'épargnerai aucun effort pour rassembler la gauche", déclare Benoît Hamon

Les deux finalistes de la primaire de la gauche, Benoît Hamon et Manuel Valls, lors du débat de l\'entre-deux-tours, le 25 janvier 2017 sur France 2.
Les deux finalistes de la primaire de la gauche, Benoît Hamon et Manuel Valls, lors du débat de l'entre-deux-tours, le 25 janvier 2017 sur France 2. (REUTERS)

Avant la fin officielle de la campagne, vendredi soir à minuit, Manuel Valls et Benoît Hamon vont continuer à arpenter le terrain. 

Ils jettent leurs dernières forces dans la bataille. Benoît Hamon et Manuel Valls continuent d'arpenter le terrain, au moins jusqu'à minuit, vendredi 27 janvier, pour le dernier jour de la campagne et avant le second tour de la primaire de la gauche.

Rassemblement. Benoît Hamon a assuré qu'il ne s'"épargnerai(t) aucun effort pour rassembler la gauche" s'il remportait dimanche la primaire de la gauche, vendredi lors de son dernier meeting de campagne à Lille.

Deux millions de votants espérés. Benoît Hamon et Manuel Valls, candidats à la primaire organisée par le PS, ont tous les deux affirmé vendredi espérer une participation plus importante pour le second tour du scrutin, souhaitant approcher les "deux millions" de votants, expliquent-ils dans Le Parisien.

Campagne trop courte pour Valls. Si les deux hommes ont globalement salué cette campagne, Manuel Valls l'a jugée "trop courte sans doute", regrettant de ne pas avoir eu assez de temps pour ce passage "entre le statut de chef de gouvernement et celui de candidat à la présidence".

Vous êtes à nouveau en ligne