Corrèze : les électeurs socialistes voteront-ils Benoît Hamon ?

France 2

Benoît Hamon va-t-il parvenir à fédérer les sympathisants socialistes ? France 2 est allée le découvrir à Tulle (Corrèze), fief de François Hollande, où Manuel Valls est arrivé en tête hier, dimanche 29 janvier.

Dans le fief de François Hollande à Tulle en Corrèze ce lundi 30 janvier, le lendemain de la primaire de la gauche a des allures de douche froide. Tulle a placé Manuel Valls en tête aux deux tours. À cette table de café, plusieurs amis qui ont voté, mais pas de la même manière. Une tablée à l'image du Parti socialiste, divisée. "Benoît Hamon est un frondeur, il a trahi François Hollande", assure une dame qui votera Macron à la présidentielle.

Des électeurs de gauche perdus

Macron ou Hamon, deux ex-ministres et pour eux deux idées de la gauche. "Le revenu universel, moi qui ai 800 euros de retraite après 45 ans de travail, moi ça m'intéresse", assure un homme. "Je ne veux pas une France assistée, mais une France qui travaille", rétorque son amie. Les électeurs de gauche sont perdus, un embarras que l'on perçoit aussi chez les élus socialistes. Bernard Combes est maire de Tulle et proche de François Hollande. Il a voté hier Manuel Valls, aujourd'hui il doit soutenir Benoît Hamon. "C'est la vie politique, il a été frondeur, aujourd'hui il est gagnant d'une élection donc il est rassembleur", assure l'élu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne