Présidentielle : un meeting sans discours pour Hamon

France 2

À Blois, Benoît Hamon a tenté de faire participer ses électeurs mardi 21 février. Il a offert aux 600 personnes présentes à sa réunion publique la possibilité de s'exprimer.

Pour son entourage, il y avait urgence à reparler aux citoyens. Trois semaines que la campagne de Benoît Hamon tourne principalement autour de son éventuel accord avec l'écologiste Yannick Jadot. Pour sortir de ces histoires d'appareils, le candidat du PS s'est plié à un interrogatoire de 1h30 devant quelque 600 personnes à Blois (Loir-et-Cher).

"Sans filet"

"C'est absolument sans filet. Je ne sais rien des questions posées. L'idée est d'avoir un exercice pleinement démocratique", a assuré le député des Yvelines mardi soir. Le candidat a aussi annoncé le lancement de son conseil citoyen : 40 personnes tirées au sort qui pourront faire des propositions et être intégrées au programme de Benoît Hamon. L’occasion aussi pour lui de se montrer plus moderne que Jean-Luc Mélenchon en proposant un meeting sans discours.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne