Présidentielle : Benoît Hamon peine à convaincre à gauche

FRANCE 3

Benoît Hamon a reçu jeudi 9 mars la visite de Bernard Cazeneuve. Mais de nombreux ministres tournent le dos au candidat du Parti socialiste.

Benoît Hamon, combatif, persiste et signe. Malgré une campagne peu audible, et des critiques au sein de son propre camp, le candidat a réaffirmé toute sa détermination sur le plateau de l’Émission politique sur France 2 : "J’ai aujourd’hui une légitimité, que deux millions d’électeurs de gauche m’ont donnée quand ils ont choisi un candidat et un projet". Quand on lui oppose la liste des socialistes qui lui préfèrent Emmanuel Macron, lui égrène la liste de ses soutiens, comme Christiane Taubira ou Vincent Peillon.

Visite de Cazeneuve

Jeudi matin, Bernard Cazeneuve lui a rendu visite à son QG de campagne, pour montrer un soutien de façade du gouvernement. Mais dans les mots, le Premier ministre a rappelé à Benoît Hamon la nécessité d’arrondir les angles et de rassembler sa famille politique. "Il faut rassembler tous ceux qui sont déterminés à lutter contre le Front national".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne