Parti socialiste : l'aile gauche veut une primaire pour 2017

FRANCE 3

Les socialistes déçus de François Hollande ont lancé un appel unitaire à l'organisation d'une primaire pour déterminer qui à gauche fera la course à la présidentielle de 2017.

A l'Assemblée nationale, ce samedi 30 janvier, l'aile gauche du Parti socialiste s'est réunie et a voté à l'unanimité. Les socialistes déçus par la politique de François Hollande - dont Benoît Hamon et Jérôme Guedj - ont officialisé leur appel à l'organisation d'une primaire pour désigner le candidat qui représentera la gauche à la présidentielle de 2017.

C'est une "décision historique" pour Gérard Filoche. "30% du Parti socialiste se libère de François Hollande", déclare le membre national du PS au micro de France 3. Pour ces socialistes, une primaire est le seul moyen d'éviter un naufrage. "Nous risquons de ne pas être au deuxième tour et de laisser un boulevard à madame Le Pen", estime Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice de Paris.

Taubira "loyale au président"

La démission de Christiane Taubira est un argument de plus pour les frondeurs. Mais l'ex-garde des Sceaux n'entend pas faire de l'ombre à François Hollande. "Je suis loyale au président de la République et je le demeurerai" a-t-elle martelé. La primaire est inscrite dans les statuts du PS qui, pour l'heure, laisse la porte ouverte au débat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne