Parti socialiste : comment se reconstruire ?

FRANCE 2

Les cadres du Parti socialiste se sont réunis ce samedi 8 juillet pour décider de l'avenir du parti. La journaliste Astrid Mezmorian nous en dit plus. 

Lors d'un conseil national ce samedi 8 juillet, les cadres du Parti socialiste se sont réunis afin d'évoquer la reconstruction du parti. "L'objectif du jour était de remplacer Jean-Christophe Cambadélis, démissionnaire, et de retrouver un cap, une ligne après la débâcle à la présidentielle et aux législatives, mais 'chaque chose en son temps', nous dit-on du côté du Parti socialiste", explique la journaliste de France 2 Astrid Mezmorian.

Direction collégiale

"La priorité du jour, c'était donc cette direction collégiale : son noyau dur va s'articuler autour de 14 noms dans une parité parfaite. Du côté des femmes, je peux vous citer Laurence Rossignol ou Ericka Bareigts. Du côté des hommes : François Kalfon ou Matthias Fekl. Toutes les sensibilités sont représentées : hollandais, valsistes, ex-frondeurs. Alors comme cela, on a du mal à voir comment l'unité pourrait émerger de cette diversité", indique Astrid Mezmorian. Avant d'ajouter : "Des figures moins connues et des personnalités plus jeunes figurent aussi parmi cette direction collégiale. La seule précision qu'on a obtenue sur la ligne ce soir se résume ainsi : ni Macron, ni Mélenchon. C'est quand même un peu flou. Tout à l'heure, l'un des nouveaux membres de ce collège me confiait : 'On va déjà commencer à travailler, à nous aimer'", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne