VIDEO. Propos du pape sur la "théorie du genre" : une "parole légère et infondée", réagit Najat Vallaud-Belkacem

FRANCE INTER

Après les propos du pape sur les manuels scolaires français, la ministre de l'Education nationale a vivement réagi sur France Inter.

"Une parole légère et infondée". Invitée lundi 3 octobre sur France Inter, la ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a vivement réagi aux propos du pape François sur les manuels scolaires français, qu'il a accusés de propager un "sournois endoctrinement de la théorie du genre".

Selon elle, le pape "aurait été victime de la campagne de désinformation massive conduite par les intégristes, la Fondation Lejeune, Vigi Gender et d'autres". "Je conseille au pape, lors de l'un de ses prochains déplacements en France, de venir à la rencontre d'enseignants de l'école française et de discuter avec eux, de feuilleter un de ces manuels scolaires et de m'expliquer en quoi il y aurait une théorie du genre qui n'existe pas par ailleurs dans ces livres", a-t-elle développé.

"Je l'invite à venir vérifier les choses par lui-même"

Selon la ministre de l'Education nationale, "le pape semble avoir été convaincu que les enseignants français passeraient leur temps à expliquer aux enfants qu'il y avait la possibilité de changer de sexe. C'est une campagne de désinformation. J'invite les familles à ouvrir les manuels de leurs enfants, à regarder ce qu'il y a dedans et à cesser toutes ces inepties."

"Je suis plutôt pleine de respect pour le pape François. Je n'imaginais pas qu'il pourrait se laisser entraîner par un ami qui lui raconte de gros mensonges. Au nom du respect que je lui accorde, je l'invite à venir vérifier les choses par lui-même avant de s'exprimer à la légère sur un sujet qui me semble grave, c’est-à-dire la confiance entre les familles et l'école française", a ajouté Najat Vallaud-Belkacem.

Vous êtes à nouveau en ligne