Najat Vallaud-Belkacem prévoit 1 500 postes en 2017 pour renforcer le remplacement des profs

La ministre de l\'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, doit annoncer 1 500 postes pour 2017, afin de renforcer le remplacement des profs absents 
La ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, doit annoncer 1 500 postes pour 2017, afin de renforcer le remplacement des profs absents  (NICOLAS LIPONNE/WOSTOK PRESS / MAXPPP)

La ministre de l'Education nationale va annoncer des mesures mardi 18 octobre pour un meilleur remplacement des enseignants absents. Selon les parents d'élèves de la FCPE, 5 000 journées de cours ont été perdues depuis la rentrée.

La ministre de l'Education nationale doit annoncer une série de mesures mardi 18 octobre pour un meilleur remplacement des professeurs absents, selon les informations recueillies par franceinfo.

Créteil, Versailles et Lille en pointe pour les mesures

Najat Vallaud-Belkacem doit annoncer l'embauche de 1 500 remplaçants pour 2017, qui s'ajoutent aux 3 500 postes créés depuis le début du quinquennat, avec un effort particulier pour les académies de Créteil, Versailles et Lille. Une autre annonce attendue concerne la fusion des différents viviers existants de remplaçants, qui intervenaient chacun en fonction du lieu et de la durée d'absence du titulaire. Pour réduire les absences, la ministre va aussi proposer que les formations des professeurs se tiennent pendant les vacances scolaires, sur la base du volontariat et rémunérées, et non plus sur le temps de classe.

Des cours annulés dénoncés par les parents

Les parents d'élèves se plaignent des heures ou des journées perdues. La Fédération des conseils de parents d'élèves (FCPE) a même mis au point un outil pour mesurer les absences non remplacées. Depuis la rentrée, selon la FCPE, ce sont 5 000 journées de cours qui ont été perdues à l'école en France, faute de remplacements des professeurs absents. Selon le ministère de l'Education nationale, sur une année, un élève d'école primaire rate deux jours et demi de classe, faute de remplaçant. Pour un élève de collège ou lycée, c'est plus d'une semaine de cours qui est perdue.

Vous êtes à nouveau en ligne