Le gouvernement annonce 450 postes de plus dans les lycées en difficulté à la rentrée

La ministre de l\'Education, Najat Vallaud-Belkacem, le 18 novembre 2016 à Paris, à la sortie du conseil des ministres à l\'Elysée.
La ministre de l'Education, Najat Vallaud-Belkacem, le 18 novembre 2016 à Paris, à la sortie du conseil des ministres à l'Elysée. (CITIZENSIDE / YANN BOHAC / AFP)

La ministre de l'Education, Najat Vallaud-Belkacem, l'annonce dans une interview à "La Provence".

Un geste pour les établissements scolaires défavorisés, à la veille d'un appel à la grève des enseignants de ZEP. La ministre de l'Education, Najat Vallaud-Belkacem, a annoncé la création de 450 postes pour les lycées les plus en difficulté à la rentrée 2017, dans une interview parue lundi 28 novembre dans le quotidien La Provence.

"Ces emplois permettront d'abaisser le nombre d'élèves par classe et d'améliorer le nombre d'adultes dans les établissements", a expliqué la ministre, qui garantit "le maintien de tous les moyens supplémentaires dont bénéficient les lycées de l'éducation prioritaire".

Mobilisation pour les ZEP

Najat Vallaud-Belkacem a fait cette annonce à l'occasion d'un déplacement à Marseille. Elle est venue "suivre l'avancement du plan d'amélioration des écoles" marseillaises annoncé au printemps, après une polémique sur leur état de délabrement.

Le 17 novembre, plusieurs centaines de professeurs et élèves de lycées en zone prioritaire avaient manifesté, notamment à Paris et Marseille, pour réclamer le maintien de moyens supplémentaires. Le collectif Touche pas à ma ZEP a appelé à la grève mardi 29 novembre. 

Vous êtes à nouveau en ligne