Municipales : plusieurs bastions de la droite en danger

FRANCE 3

Pour ces municipales 2020, dont le second tour est prévu le 28 juin, la droite aura fort à faire pour préserver ses villes bastions. De nombreuses communes sont en danger pour Les Républicains. 

Pour ce second tour des municipales prévu le 28 juin prochain, la plupart des bastions de la droite sont menacés, à commencer par Marseille (Bouches-du-Rhône), où la succession de Jean-Claude Gaudin s'avère beaucoup plus compliquée que prévu. "Les Républicains vont se retrouver avec deux candidats alors qu'en face la gauche a réussi à s'unir dans la plupart des secteurs", explique en plateau Jean-Baptiste Marteau.

Nancy pourrait basculer à gauche

D'autres bastions de la droite sont en danger. "On peut citer Toulouse (Haute-Garonne) par exemple où Jean-Luc Moudenc va affronter une liste d'union de la gauche au second tour. Du côté du PS, il y a des espoirs de conquête comme à Nancy (Lorraine). Un symbole puisque la commune est tenue par des maires de centre droit depuis le début de la Ve République. La ville pourrait basculer à gauche. Au-delà, l'enjeu principal pour le Parti socialiste sera de garder ses bastions de Lille (Nord) avec Martine Aubry ou de Paris avec Anne Hidalgo", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne