Martine Aubry s’attaque à la ministre du Travail : retour sur ses phrases choc

Brut

Martine Aubry est de retour. Elle s’en est prise ce matin à Muriel Pénicaud. Liste non exhaustive de ses répliques les plus piquantes.

La nouvelle victime de Martine Aubry n’est autre que la ministre du Travail Muriel Pénicaud. Elle a déclaré le 6 septembre sur France Inter : "On dit que je l’ai formée, je la trouve très déformée en tout cas." Pas sûr que cela plaise à son ancienne conseillère.

Pas à son coup d’essai

La maire de Lille avait déjà critiqué Emmanuel Macron en mars 2017. "On a le droit d’être d’accord avec monsieur Macron. Mais enfin, on se rend bien compte que la modernité n’est pas là", disait celle qui en avait, dès 2015, "ras-le-bol" de l’actuel Président de la République.

Sur la politique de François Hollande, elle avait déclaré en 2011 : "Quand c’est flou c’est qu’il y a un loup".

Lors d’une rencontre agitée en 2012, elle avait déclaré à Nicolas Sarkozy : "Si on pouvait arriver à monter le niveau de ce débat, la République et la France y gagneraient".

 En pleine campagne pour les élections régionales de 2015, Marine Le Pen en avait aussi pris pour son grade. "Le Pen ne sert à rien", avait simplement déclaré l’intéressée.

 

Vous êtes à nouveau en ligne