La gauche, une famille fracturée

FRANCE 3

Le Parti socialiste organise un référendum sur l'union de la gauche aux Régionales. Mais le peuple de gauche apparaît divisé comme rarement.

A Limoges (Haute-Vienne), terre de gauche, les socialistes travaillent pour recoller les morceaux de la famille de la gauche. A partir de demain, vendredi 16 octobre, le PS organise un référendum : pour ou contre l'union de la gauche aux Régionales ?

Les socialistes, isolés et menacés à l'approche de ce scrutin, ont besoin de resserrer les rangs des électeurs de gauche. Mais le message ne passe plus. La main tendue ne trouve pas beaucoup de preneurs dans la région.

Ecoeurés

Danièle et ses camarades du Front de gauche ne veulent pas d'une alliance. Elles fustigent "la politique actuelle de Hollande et Valls", qualifiée de "vraie politique de droite". L'appel à l'union de Jean-Christophe Cambadélis ? "Il se fout de notre gueule ! C'est de la blague, c'est pathétique !", jurent-elles à France 3.

Non loin de là, les ouvriers de Porcelaine Deshoulières au Dorat sont écoeurés. Leur usine va bientôt fermer. Peu d'entre eux comptent participer au référendum. "Ils sont en train de tout faire pour que les gens votent à droite, à l'extrême droite", se désole Josiane, une ouvrière.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne