Européennes : Aubry, Hidalgo, Cazeneuve, Taubira tentent de booster Glucksmann

France 3

Dernier meeting mardi 21 mai de Raphaël Glucksmann, la tête de liste PS-Place publique, à Lille (Nord). Les poids lourds du PS ont été appelés à la rescousse cette semaine pour dépasser les 5% d'intentions de vote.

Martine Aubry a commencé par un lapsus un peu fâcheux pour évoquer les nouveaux alliés du PS pour les élections européennes, Raphaël Glucksmann et Place publique : "J'ai été amené à connaître les amis de La République en marche... Ça prouve que je suis très fatigué de cette campagne". La maire de Lille (Nord), même fatiguée, reste un soutien de taille et cite François Mitterrand pour raviver la flamme.

Le PS loin derrière

Depuis une semaine, tous les pontes du PS montent à la tribune pour sauver la tête de liste Envie d'Europe : Christiane Taubira à Rouen (Seine-Maritime), Najat Vallaud-Belkacem et Anne Hidalgo à Paris ou Bernard Cazeneuve à Lyon. À Lille, Raphaël Glucksmann a lui aussi donné de la voix. Il est convaincu que tout se jouera dans les cinq derniers jours. Dépasser la barre des 5% le 26 mai serait déjà pour lui une grande victoire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne