Des législatives cruciales et plus que jamais indécises

France 2

61% des Français ne veulent pas qu'Emmanuel Macron possède une majorité absolue à l'Assemblée nationale, selon un sondage Ipsos. Les perdants de la présidentielle partent tambour battant à la course aux électeurs.

En route vers le 3e tour et les législatives. Chez les Républicains, François Baroin conduira la campagne. Le cap est fixé : la famille doit rester unie pour espérer l'emporter. Le message s'adresse à tous ceux qui pourraient ne pas résister à la tentation Macron comme Bruno Le Maire. Au PS, l'équation risque d'être difficile à résoudre entre l'aile gauche du parti et son aile sociale libérale.

La France insoumise y croit

Battu au premier tour, Benoît Hamon appelle au rassemblement de toute la gauche afin d'obtenir un maximum de députés. Un appel ignoré par la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon qui, forte de ses sept millions d'électeurs, entend mener campagne de son côté. Autre inconnu, celle du parti d'Emmanuel Macron, qui vise une majorité à l'Assemblée nationale. À cinq semaines du premier tour, les législatives s'annoncent très ouvertes avec des partis encore divisés sur les choix à faire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne