Parti socialiste

Loi Travail : "Pourquoi les casseurs sont-ils relâchés ?" demande Jean-Christophe Cambadélis (PS)

Le patron du Parti radical de gauche et président du Tarn-et-Garonne Jean-Michel Baylet, le 22 mars 2015, lors du premier tour des élections départementales, à Valence-d\'Agen (Tarn-et-Garonne).

4 Vérités - Jean-Michel Baylet "sent mal la primaire" socialiste

François Lamy à l\'Assemblée nationale, le 13 février 2013.

Les Universités régionales du PS doivent servir à "se réunir et s'expliquer" selon le député François Lamy

François Hollande et Martine Aubry à Lille, le 22 novembre 2014.

François Hollande et Martine Aubry sur la voie de la réconciliation ?

Jean-Christophe Cambédilis, secrétaire général du PS dans le studio 221 de Radio France

Sur Hinkley Point, Cambadélis reconnait avoir été "très sceptique sur cette aventure"

Manuel Valls en novembre 2015 à la sortir d\'une réunion du groupe PS à l\'Assemblée nationale

Le brief politique : Valls de moins en moins favorable à la primaire

Les \"frondeurs\" socialistes anti-Hollande réunis à La Rochelle, pour leur université d\'été, le 11 septembre 2016. 

Toutes les gauches ont-elles déjà intériorisé la défaite présidentielle ?

La ministre de l\'Enseignement supérieur souhaite réformer le master, l\'après bac+3, à l\'université (illustration)

Universités : les étudiants de la Fage satisfaits du nouveau master sur les rails

4 Vérités - Cambadélis "tend la main à toute la gauche"

PS : les frondeurs tentent de se rassembler pour gagner

Arnaud Montebourg affirme que la population française s\'appauvrit

Primaire socialiste : l'appel des frondeurs du PS

Les frondeurs Jérôme Guedj, Emmanuel Maurel et Benoît Hamon, le 28 août 2015 à Marennes (Charente-Maritime).

Primaire socialiste : tout sauf Hollande

Arnaud Montebourg, le 24 août, à Frangy-en-Bresse (Saône-et-Loire).

Parti socialiste : la rentrée des frondeurs

Benoît Hamon dans les locaux de Radio France.

Benoit Hamon : "Il faut une primaire de toute la gauche"

Christian Paul à l\'université d\'été des frondeurs du PS, à la Rochelle, le 10 septembre 2016.

Présidentielle : le chef de file des frondeurs redoute un "effacement de la gauche"

Les frondeurs du Parti Socialiste, le 11 mai 2015 : Daniel Goldberg, Aurelie Filippetti, Laurent Baumel, Christian Paul et Marie- Noelle Lienemann.

"S'ils sont unis, les frondeurs peuvent être une menace pour François Hollande" (Rémi Lefebvre, professeur de science politique)

Les frondeurs Jérôme Guedj, Emmanuel Maurel et Benoît Hamon, le 28 août 2015 à Marennes (Charente-Maritime).

Primaire socialiste : comment les frondeurs s'organisent face à François Hollande

Décompte des bulletins lors du vote des primaires socialistes en 2011 (illustration).

Histoires d'info. Et l'inventeur des primaires à la française est....

Arnaud Montebourg affirme que la population française s\'appauvrit

Le vrai du faux. "La population française s'appauvrit aujourd'hui " ?

François Hollande lors de son discours au forum \"La démocratie face au terrorisme\" ce jeudi 

Discours de François Hollande : le défenseur de l'Etat de droit

François Hollande, le 8 septembre 2016, après son discours salle Wagram, à Paris.

Discours de François Hollande : comme un air de campagne

Le président de la République, François Hollande, lors d\'un discours salle Wagram, à Paris, le 8 septembre 2016.

Un discours fort de François Hollande

François Hollande, le 8 septembre 2016, après son discours salle Wagram, à Paris.

François Hollande, un pas vers la candidature ?

Laurent Grandguillaume, député PS, dit stop après un seul mandat

4 Vérités - Vallaud-Belkacem : "Il n'y a pas de fébrilité" chez Hollande

Jerôme Cahuzac

Jérôme Cahuzac : "La vérité que j'ai décidé de dire, ce n'est pas une stratégie"

Benoît Hamon prononce un discours à La Plaine-Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le 28 août 2016. 

Primaire à gauche : Benoît Hamon baptise son micro-parti "Elpis"

Julien Dray lors du lancement de la Belle alliance populaire, le 13 avril 2016, à Paris.

Julien Dray appelle François Hollande "à se lâcher" comme "il le fait en privé"

Emmanuel Macron, le 4 septembre 2016 sur franceinfo.

E. Macron : "Le PS est dirigé par des gens qui ne veulent pas le moderniser"

Le président du Medef, Pierre Gattaz (à gauche), discute avec la sénatrice PS de Paris Marie-Noëlle Lienemann, le 31 août à l\'Université d\'été du Medef à Jouy-en-Josas (Yvelines).

Marie-Noëlle Lienemann, une frondeuse chez les patrons du Medef

1707172737475767778798085

Vous êtes à nouveau en ligne