VIDEO. PS ou FN : Fillon se range au "ni-ni" prôné par Copé

Francetv info

Pour la première fois, l'ancien Premier ministre a expliqué qu'en cas de duel PS-FN à une élection, il n'appelerait pas à voter en faveur du candidat socialiste. 

SUCCESSION A L'UMP – François Fillon a rejoint, jeudi 25 octobre sur France 2, la position de son rival à la présidence de l'UMP, Jean-François Copé, qui refuse d'appeler à voter pour un candidat PS face à un candidat FN en cas d'absence de l'UMP au second tour d'une élection.

"On ne peut pas demander aux électeurs de l'UMP de voter pour un Parti socialiste qui est en train de conduire le pays dans le mur, ça n'est pas possible !", a déclaré l'ancien Premier ministre, qui avait critiqué cette ligne lors des élections cantonales de 2011. "Nous devons appeler nos électeurs à faire le choix de la responsabilité dans la gestion des affaires locales. Et tout ceci conduit à voter contre le Front national", avait-il plaidé en mars 2011.

Vous êtes à nouveau en ligne