Primaire à droite : Bruno Le Maire candidat pour "bousculer le jeu"

(Bruno Le Maire s'était déjà présenté en 2014 à la présidence de l'UMP © Lewis Joly/SIPA)

Bruno Le Maire a officialisé mardi soir sa candidature à la primaire à droite. C'est le huitième à se positionner en vue du scrutin qui aura lieu le 20 novembre 2016 et qui désignera le candidat de la droite et du centre à la présidentielle.

Cela ne faisait plus aucun doute depuis un moment. On vous l'annonçait encore lundi sur France Info : Bruno Le Maire participera à la primaire de la droite et du centre du 20 novembre 2016. C’est désormais officiel. Devant plusieurs centaines de militants réunis à Vesoul en Haute-Saône, le député Les Républicains de l’Eure a officialisé mardi soir sa candidature. "Parce que j’aime la France ", a lancé l’ancien ministre de l’Agriculture de Nicolas Sarkozy.

 

Le quadragénaire dit avoir choisi Vesoul pour le symbole. La ville "incarne cette France qui travaille et qui ne se plaint jamais ". Mais c’est aussi la préfecture d’un département où le FN a frôlé les 40% aux régionales.

Candidat du "renouveau"

Bruno Le Maire rejoint une longue liste de candidats déclarés. Ils sont huit au total, dont le maire de Bordeaux Alain Juppé qui caracole en tête des sondages pour le moment. Mais le nouveau venu pense avoir les arguments nécessaires pour être un sérieux outsider . "Moi, je vous dis que nous gagnerons cette élection car nous avons l'énergie, l'envie et la force de la gagner ! " Il a déjà son credo : le renouveau de la classe politique. Et il ne faut pas compter sur lui pour suivre le projet préparé par son parti. "Est-ce que vous trouvez que j'ai un tête à m'aligner ? "

Bruno Le Maire avait déjà créé la surprise en 2014. Il s’était présenté contre Nicolas Sarkozy dans l'élection pour la présidence de l'UMP. Un pari gagnant puisqu'il avait récolté près de 30% des voix, terminant à la deuxième place.