Polémique autour d'un concert de Jean-Luc Lahaye dans la ville FN d'Hénin-Beaumont

(Le chanteur Jean-Luc Lahaye le 10 février 2014 à l'Olympia à Paris © Edmond Sadaka/SIPA)

Un concert à nouveau au cœur d'une polémique, mais cette fois dans une mairie Front national. Jean-Luc Lahaye, le chanteur condamné à deux reprises pour des faits pédophiles, est invité à Hénin-Beaumont dans le Pas-de-Calais pour la fête nationale.

Le chanteur Jean-Luc Lahaye a été invité par la mairie FN d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) à se produire pour la fête nationale, un concert qui aura lieu la veille, le 13 juillet. Une venue qui fait polémique à gauche. Mais ce que dénonce surtout l'opposition ce sont les contradictions du Front national. 

Le parti d'extrême droite a, en effet,  multiplié les prises de position contre des chanteurs : Black M en mai dernier pour les commémorations de la bataille de Verdun, Raphaël en mars à Fréjus, Joey Starr le mois dernier dans le Var également, sans parler des innombrables passes d'armes avec Yannick Noah, auteur d'une chanson anti-FN.

Le Front national est aujourd'hui bien conciliant avec Jean-Luc Lahaye mais il ne l'a pas toujours été. En juin, le parti s'est fendu d'un communiqué assassin contre la venue du chanteur dans la commune communiste de Champigny-sur-Marne, demandant l'annulation du concert "du papa chanteur pédopornographe" , "un prédateur sexuel" .

(Communiqué du FN contre la venue de Jean-Luc Lahaye à Champigny-sur-Marne en juin dernier © Front National)

Mais hors de question pour le FN de commenter ses propres contradictions : refus cinglant d'interview à Hénin Beaumont. 

A LIRE AUSSI ►►► Commémorations de Verdun : le concert de Black M annulé, le rappeur dénonce une "polémique"

Vous êtes à nouveau en ligne