Pénalités de Sarkozy : l'ex-trésorière de l’UMP est mise en examen

(Catherine Vautrin, ex-trésorière de l'UMP, est mise en examen dans l'affaire des pénalités de Sarkozy © MaxPPP)

Catherine Vautrin, l’ex-trésorière de l’UMP, a été mise en examen jeudi pour abus de confiance dans l’affaire des pénalités de Nicolas Sarkozy, après la présidentielle de 2012. Environ 400.000 euros avaient été réglés par le parti.

Catherine Vautrin, l’ancienne trésorière de l’UMP est la première personne mise en examen dans cette affaire dite des pénalités. Nicolas Sarkozy a fait savoir mercredi qu’il avait signé un chèque de 363.615 euros pour régler les pénalités payées par son parti, après la présidentielle de 2012. Les comptes de campagne ayant été rejetés. Ce remboursement n’a pas effacé pour autant l’enquête judiciaire ouverte par le parquet de Paris ouverte en octobre.

A LIRE AUSSI ►►►Nicolas Sarkozy dit avoir réglé les pénalités liées à la campagne 2012

Catherine Vautrin, l’ancienne trésorière de l’UMP et députée de la Marne, a été mise en examen pour abus de confiance. Elle a géré les finances du parti de décembre 2012 à juin 2014. Une autre cadre de l'UMP, Fabienne Liadzé, ancienne directrice des affaires financières de l’UMP, a elle été placée sous le statut de témoin assisté. Ces rendez-vous judiciaires suivent l'ouverture de l’enquête le 6 octobre par le parquet de Paris, pour abus de confiance, complicité et recel.

A LIRE AUSSI ►►►Une information judiciaire ouverte pour les pénalités payées par l'UMP

Précédemment, en juillet 2013, le Conseil constitutionnel avait estimé que Nicolas Sarkozy devait rendre au Trésor Public les 150.000 euros d’avances forfaitaires versées pour sa campagne et payer aussi 363.615 euros pour le dépassement du plafond des dépenses autorisées. 

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne