VIDEO. Mort du maire de Signes : "C'est de plus en plus dur et risqué" d'être élu local, dénonce Fabien Roussel

FRANCEINFO

Invité de franceinfo, le député communiste a réagi à la mort du maire de Signes dans le Var en début de semaine.

"On est en train de tuer à petit feu les communes rurales et les maires de ces communes", a jugé jeudi 8 août sur franceinfo Fabien Roussel, député communiste du Nord et secrétaire national du PCF, alors qu'un hommage doit être rendu à Jean-Mathieu Michel dans sa commune à 16 heures. Le maire de Signes (Var) a été tué lundi, renversé par un fourgon alors qu'il empêchait deux employés de travaux publics de déverser des gravats sur un terrain privé.

"Des sentinelles de la démocratie"

Selon Fabien Roussel, "c'est de plus en plus dur et risqué" d'être maire. Il considère pourtant que "ces communes rurales sont les sentinelles de la démocratie, la petite République dans la grande République". Le député communiste a notamment dénoncé le retrait progressif des compétences des maires : "Ils ne font plus de passeport, de carte nationale d'identité, ils n'ont plus la maîtrise du foncier et de l'urbanisme, ils ont de moins en moins de moyens financiers..." Ces changements provoquent, d'après l'élu, une remise en question des élus.

Ils se demandent : 'A quoi je sers ?'. En revanche, ils sont en première ligne quand ça ne va pas dans la ville

Fabien Roussel

à franceinfo

Le secrétaire national du PCF demande donc à ce qu'une réflexion soit engagée pour "revaloriser le statut de l'élu". "Quel rôle vont jouer les maires demain ? Est-ce qu'ils ne seront là que pour couper les rubans, faire les inaugurations et peser sur rien du tout ?", a-t-il interrogé. Il a également plaidé pour que le projet de loi "Engagement et proximité du gouvernement" donne aux élus les moyens de répondre aux besoins de leurs habitants.

Vous êtes à nouveau en ligne