DIRECT. Fête de l'Huma : regardez le discours de Pierre Laurent, leader du PCF

Ce direct est terminé.

Le secrétaire national du Parti communiste a ravivé les tensions au sein de l'extrême gauche en critiquant, samedi, le choix stratégique de Jean-Luc Mélenchon de ne pas s'allier avec les autres appareils de gauche.

"Personne ne peut prétendre détenir la vérité à lui tout seul." Pierre Laurent a réveillé les tensions entre "insoumis" et communistes à la Fête de l'Humanité en prononçant cette petite phrase à destination de Jean-Luc Mélenchon, grand absent du rassemblement organisé comme chaque année à La Courneuve (Seine-Saint-Denis). Le secrétaire national du PCF va-t-il réitérer ses propos à la tribune ? Pierre Laurent doit prononcer le discours de clotûre de l'événement à partir de 16 heures.

>> A la Fête de l'Huma, l'absence de Jean-Luc Mélenchon concentre les critiques

Jean-Luc Mélenchon en déplacement à La Réunion. L'ancien candidat à la présidentielle ne s'est donc pas rendu à la Fête de l'Huma pour la première fois depuis 2005. "Comme je suis ici, je ne peux être ailleurs, s'est-il moqué en réunion publique. Comme disait le poète Lamartine, un seul être vous manque et tout est dépeuplé." La France insoumise n'a pas non plus installé de stand dans les allées de La Courneuve.

Pierre Laurent n'a pas oublié le grand absent. Le patron du PCF a critiqué le choix stratégique de Jean-Luc Mélenchon de ne pas s'allier avec les autres appareils de gauche. Réclamant le "respect" de la recherche d'union des communistes, multipliant les appels aux "ponts" et aux "initiatives communes", il a estimé qu'il existait dans l'opinion "une majorité pour le rassemblement des forces politiques de gauche".

Les "insoumis" s'agacent. "La charge de Pierre Laurent contre Jean-Luc Mélenchon est en contradiction avec l'esprit de la Fête de l'Huma. Vraiment dommageable...", a tweeté le député du Nord Adrien Quatennens. "A la Fête de l'Huma, Pierre Laurent n'a pas un mot critique contre le PS mais tacle régulièrement Jean-Luc Mélenchon sans mentionner le 23", a renchéri sur le réseau social Alexis Corbière, député de Seine-Saint-Denis, .

17h36 : Elle s'est close en fin d'après-midi à La Courneuve, sur le traditionnel discours du secrétaire général du Parti communiste. Pierre Laurent n'a pas ménagé ses flèches contre Emmanuel Macron : "Vous invoquez Robespierre, mais vous n'êtes qu'un roi capétien. Vous prétendez que le peuple n'aime pas les réformes ? Mais vous devriez vous méfier, Monsieur Macron, parce que ce peuple de France (...) aime tellement les réformes qu'il en a souvent fait des révolutions." A écouter ici.

(FRANCE INFO)

17h02 : Pierre Laurent vient d'inciter les jeunes à aller voir... le film Le Jeune Karl Marx, qui sort en salles à la fin du mois. "Vous verrez que c'est à votre âge que l'on s'engage, et en sortant de la salle, vous aurez envie de vous engager." Voici la bande-annonce.




17h03 : Pierre Laurent revient sur la polémique sur l'absence de Jean-Luc Mélenchon : "Vous pouvez compter sur les communistes pour jouer collectif, toujours collectif. Et hier, j'ai critiqué le traitement médiatique de la Fête, qui parle plus des absents que des 500 000 présents à la Fête. Mais [les médias] n'ont rien compris au cri qui monte de la Fête, c'est celui de l'unité." Et le leader du PCF de faire scander "unité" à la foule.

16h41 : Séquence plus politique du discours : Pierre Laurent a salué le travail des Insoumis à l'Assemblée nationale (sans prononcer le nom de Jean-Luc Mélenchon, avec qui les relations sont fraîches), et vient de faire ovationner les syndicalistes, "héros anonymes du quotidien".

Ces deux forces se disputent le leadership de la contestation de la Loi Travail.

16h39 : "Vous [Emmanuel Macron] prétendez être Robespierre, vous n'êtes qu'un roi capétien. Ce peuple de France aime tellement les réformes qu'il en a souvent fait des révolutions : en 1789, en 1848, en 1905, lors du Front populaire en 1936, en bâtissant la Sécurité sociale en 1945... Ce que n'aiment pas les Français, ce ne sont pas les réformes, mais vos réformes."

16h37 : Le dirigeant du PCF déroule les thèmes classiques du Parti communiste, dans ce qui ressemble à un discours de politique générale. "Nous allons récupérer les pouvoirs pour décider démocratiquement de l'utilisation des immenses richesses disponibles", vient-il de déclarer.

16h33 : Le temps s'étant gâté, ce ne sont pas les parapluies de Cherbourg, mais ceux de la Courneuve qui s'agglutinent autour de Pierre Laurent, qui poursuit son discours de clôture de la Fête de l'Huma.

16h25 : "Nous allons nous mobiliser pour que ces Jeux olympiques rompent avec la course au gigantisme. Nous voulons une loi olympique pour que tous les enfants en profitent, apprennent à nager, nous voulons des Jeux pour améliorer les infrastructures de quartier, nous voulons des Jeux multicolores", poursuit Pierre Laurent, qui se félicite pour la Seine-Saint-Denis de l'attribution des Jeux de Paris en 2024.

16h21 : Pierre Laurent vient de brocarder les effets de manche d'Emmanuel Macron et de l'épisode de son "lit de camp" lors de sa visite aux sinistrés de l'ouragan Irma.

16h16 : Vous pouvez suivre en direct le discours de Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste français depuis la Fête de l'Huma.

13h45 : "Ce n'est pas parce qu'il y a une direction communiste en perdition, qui s'accroche, qui ne s'exprime plus que contre moi... Je ne vais pas m'arrêter à ça."

En marge d'un déplacement à La Réunion, le député des Bouches-du-Rhône répond à Pierre Laurent qui lui reproche notamment son absence à la Fête de l'Humanité.

13h26 : A la Fête de l'Huma, c'est l'absent dont on parle le plus : Jean-Luc Mélenchon concentre les critiques. "Personne ne détient la vérité tout seul", met en garde Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste français. Retrouvez le reportage de franceinfo à La Courneuve (Seine-Saint-Denis).



(GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

12h41 : Après les critiques de Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste, à l'encontre de Jean-Luc Mélenchon, lee porte-parole du PCF tweete deux images qui ne vont pas réchauffer l'ambiance entre communistes et "insoumis". On peut y voir un public attentif d'un côté et de l'autre, les élus et cadres de La France insoumise les yeux rivés sur leurs téléphones.

11h27 : Le secrétaire national du Parti communiste, Pierre Laurent, est à la Fête de l'Huma. Avant son discours cet après-midi, il rencontre Josiane Balasko et Patrick Pelloux.

Vous êtes à nouveau en ligne