Parrains du Front national un jour, parrains du Front national toujours ?

Jean-Marie Le Pen et sa fille, Marine, participent côte à côte aux \"Journée d\'été Marine 2012\", à Nice, le 10 septembre 2011.
Jean-Marie Le Pen et sa fille, Marine, participent côte à côte aux "Journée d'été Marine 2012", à Nice, le 10 septembre 2011. (AFP - Valery Havche)

Parrainer un candidat n’est pas toujours neutre et sans effets. Francetv2012 a interrogé des maires et des conseillers régionaux qui ont parrainé Jean-Marie le Pen en 2007 pour en avoir le cœur net. Certains sont muets, d'autres acceptent de parler.

Parrainer un candidat n'est pas toujours neutre et sans effets. Francetv2012 a interrogé des maires et des conseillers régionaux qui ont parrainé Jean-Marie le Pen en 2007 pour en avoir le cœur net. Certains sont muets, d'autres acceptent de parler.

Le 24 mars 2007 était publié au Journal officiel la "liste des citoyens ayant présenté les candidats à l'élection du président de la République". Le nom des 500 "parrains", des maires, conseillers régionaux ou généraux et autres élus, de chacun des douze candidats retenus par le Conseil constitutionnel y figurent.

Certains blogs et sites pro ou anti-Front national en ont fait leur miel. Ainsi un parrain pourra devenir un "bienfaiteur" pour un site plutôt très proche des idées d'extrême-droite et pour un autre, très éloigné de ces thèses, cette liste sera celle des endoits "où ne pas partir en vacances". D'autres encore, assimilent tous ces élus au candidat parrainé à coups d'estampille bien placée.

Sur les 47 462 personnes habilitées à "présenter"- selon le terme officiel - un candidat à l'élection présidentielle, plus des trois-quarts sont maires.

En mars 2007, lorsque paraît au JO la liste de ces parrains, le maire (sans étiquette) d'un petit village de 300 habitants fait face à une bronca de son conseil municipal.

"Ils ont peur d'être étiquetés"

Sous couvert d'anonymat, il raconte : "le Front national ne m'attire pas. Je pensais œuvrer pour une certaine idée de la démocratie. J'en suis revenu ! Je suis marqué, aujourd'hui encore, par les réactions qu'a suscité ce parrainage". Et d'ajouter : "Même pour un membre de ma famille je ne le referai pas ! Les demandes de parrainages vont maintenant directement au panier".

Dans la Somme, à Hocquincourt, village de 116 habitants, Pierre Hecquet de Beaufort entame sa onzième année comme premier magistrat. Pour la troisième fois, il parrainera un candidat du FN.

"Quand j'en parle à d'autres maires, ils me disent qu'ils ont peur d'être étiquetés, pourtant, dans nos petites communes, on n'est pas élu pour l'étiquette, on est élu parce qu'on est connu, jugé capable de bien faire à ce poste".

Avant de donner son parrainage, en 2007, l'élu avait organisé une réunion publique dans le réfectoire de l'école. La moitié des électeurs s'y était déplacée. Objectif : expliquer et surtout ne surprendre personne.

Le maire a changé : il y aura du changement

"Je relaie une idée : Il n'y aurait rien de plus dangereux pour notre pays que de ne pas permettre à un parti crédité de 20% des intentions de votes de présenter un candidat à l'élection présidentielle", déclare M. Hecquet de Beaufort qui assumera cette "idée" une nouvelle fois en 2012.

En Haute-Marne, à Poinson-les-Grancey, Alain Boiget avait parrainé la candidature de M. Le Pen. Personne ne le lui avait reproché. Depuis 2008, c'est son frère Jacques qui est aux manettes. Et il y aura du changement.

"Je ne me sens pas proches des idées du Front national alors je ne parrainerai pas la candidate de ce parti. Mais cela ne veut rien dire. Beaucoup parrainent un parti pour lequel ils ne voteront pas", admet-il. Pour la présidentielle de 2012, M. Jacques Boiget parrainera un petit parti. Celui qui l'aura convaincu. Avis aux amateurs !

Mail, coups de téléphone, démarchage à domicile : les appels du pied sont nombreux. Car les demandes de parrainages, de "présentation" donc, ont continué à lui être adressées, depuis la fin de l'été. C'est le Front de gauche de Jean-Luc Mélenchon qui, le premier, a envoyé le pré-formulaire. Le Front national s'est manifesté à partir d'octobre.

Vous êtes à nouveau en ligne