Par 489 voix contre 26, l'Assemblée prolonge de six mois l'état d'urgence

(L'Assemblée s'est prononcée pour la prolongation de l'état d'urgence © RF/ Chadi Romanos)

Presque une semaine après l'attentat de Nice, l'Assemblée s'est massivement prononcée ce mercredi matin pour la prolongation de l'état d'urgence. Un vote qui est intervenu après un débat marathon et parfois vif de plus de sept heures.

Principale nouveauté de cette prolongation de l'état d'urgence, elle est de six mois et non pas de trois comme le prévoyait le projet de loi initial. L'Assemblée a aussi voté la possibilité de fouille des bagages et des véhicules, sans instruction du procureur, sous ce régime de l'état d'urgence. Ils ont supprimé, en matière de terrorisme, toute automaticité de réduction de peines, ce qui était une proposition de la commission d'enquête parlementaire sur les attentats de 2015. Et renforcé le contrôle parlementaire de la mise en oeuvre de l'état d'urgence en prévoyant une remontée en temps réel des actes pris sous ce régime. 

Eric Ciotti, député LR des Alpes-Maritimes, est satisfait que la droite ait été entendue sur plusieurs mesures
--'--
--'--
Ecoutez cet échange entre le député LR Laurent Wauquiez et le Premier ministre Manuel Valls
--'--
--'--