VIDEO. Notre-Dame-des-Landes : pour Le Pen, Valls fait preuve de "complaisance avec l'extrême gauche antifasciste"

France 3

Marine Le Pen a commenté, dimanche, la réaction du ministre de l'Intérieur après la violente manifestation de samedi, à Nantes (Loire-Atlantique).

Marine Le Pen, présidente du Front national, a accusé dimanche 23 février Manuel Valls de "complaisance" à l'égard des casseurs qui ont saccagé le centre-ville de Nantes (Loire-Atlantique) lors d'une manifestation contre l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Invitée de l'émission "12-13 Dimanche", sur France 3, Marine Le Pen a reproché à Manuel Valls de parler d'"ultra gauche" plutôt que d'"extrême gauche". "Pourquoi ? (...) Ce ne sont pas des extrémistes de gauche ? M. Valls connaît ces groupes parfaitement, ce sont notamment des groupes antifa qu'il se refuse à dissoudre depuis des mois et des mois, qui à chaque manifestation mettent à sac les centres-villes", a-t-elle affirmé, citant des précédents à Rennes et Paris, avant Nantes.

Pour Marine Le Pen, le ministre de l'Intérieur, "fait preuve d'une complaisance à l'égard de ces groupes parce qu'il s'en sent proche politiquement, voilà la réalité de la situation et elle est extrêmement grave". Pourtant, Manuel Valls a déclaré, samedi, que "cette violence venant de cette ultra-gauche, de ces Black Bloc qui sont souvent originaires de notre pays mais aussi de l'étranger est inadmissible".

Vous êtes à nouveau en ligne