Notre-Dame-des-Landes : une pause dans les évacuations

Officiellement, l'opération d'évacuation de la ZAD à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) est terminée.

Cette épave de voiture bloquant la route était jusqu'à présent un barrage érigé par les zadistes. Ce matin, les gendarmes ont tout déblayé. Le moment était tendu, les militants étaient présents tout autour. De l'autre côté de la zone, une jeune femme est escortée par les forces de l'ordre, interpellée pour des faits de violence.

Présence massive des gendarmes

Quelques mètres plus loin, une perquisition se déroule dans une ferme occupée par les zadistes. La tension est toujours vive. Malgré les annonces de l'État, l'arrêt des évacuations ne rassure pas les militants. Leur confiance est entamée, disent-ils. La présence des gendarmes est effectivement toujours massive. Ils devraient rester ici plusieurs semaines pour déblayer tous les barrages, et pour éviter que les zadistes ne reconstruisent les cabanes détruites.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne