Notre-Dame-des-Landes : Ségolène Royal confirme la tenue d'un référendum en Loire-Atlantique le 26 juin

Des opposants au projet d\'aéroport de Notre-Dame-des-Landes manifestent devant le tribunal de Nantes (Loire-Atlantique), le 13 janvier 2016.
Des opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes manifestent devant le tribunal de Nantes (Loire-Atlantique), le 13 janvier 2016. (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)

La consultation concernera tous les électeurs du département.

Le référendum sur le projet contesté d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes, aura lieu le 26 juin, en Loire-Atlantique, a confirmé la ministre des Transports et de l'Environnement Ségolène Royal, mardi 5 avril. "La consultation, elle va se faire. Elle a été annoncée, elle va se faire", a déclaré la ministre.

Quelques heures plus tôt, Ségolène Royal a reçu un rapport d'experts jugeant le projet "surdimensionné" par rapport aux besoins. "Donc, tout le monde va pouvoir se saisir de ce rapport et pouvoir s'exprimer sur la meilleure solution pour concilier l'équipement et le développement économique", a-t-elle ajouté.

Le texte suggère de revoir le projet de nouvel aéroport à la baisse ou d'agrandir l'aéroport de Nantes-Atlantique. La synthèse d'une soixantaine de pages s'appuie notamment sur les nombreuses études déjà réalisées. Pour ces experts, qui ont aussi étudié les autres sites possibles, le choix de Notre-Dame-des-Landes "apparaît encore comme un compromis acceptable, malgré des difficultés à ne pas sous-estimer".

Vous êtes à nouveau en ligne