Notre-Dame-des-Landes : quelle sera la nouvelle vie des zadistes ?

France 2

À Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), les zadistes ont fait un geste en déposant des formulaires individuels pour leurs projets. Ils seraient donc prêts à sortir de l'illégalité. Leurs projets sont-ils viables ?

Les zadistes de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) ont déposé une quarantaine de projets en préfecture. Ils veulent officiellement devenir éleveurs de moutons, boulangers ou maraîchers. L'un d'entre eux veut, avec des amis, cultiver des céréales et faire du pain. Mais pour le moment, l'accès au fournil est impossible, car il est bloqué par les forces de l'ordre.

Des projets diversement appréciés dans les bourgs voisins

Pour rester vivre à Notre-Dame-des-Landes, l'intéressé se dit prêt à cotiser à la Mutualité sociale agricole et payer des impôts. Mais dans les bourgs proches, les divers projets des zadistes sont diversement appréciés. Certains déplorent leur attitude, d'autres reconnaissent leur volonté. Les occupants de la ZAD disent attendre un geste fort du gouvernement. La préfecture va devoir déterminer si leurs projets sont viables ou non.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne